LA VRAIE FIN DU JEU

La fin de Landstalker a déçu un certain nombre de joueurs. Il est vrai que techniquement elle se compose juste de quelques dialogues suivis des crédits défilant sur fond noir... Mais ce n'est pas lui rendre justice que de la résumer à ça. Revoyons-là en détails.

Juste après avoir vaincu Gola, et tandis que celui-ci disparaît dans les profondeurs, Ryle est comme récompensé par une pluie de pièces d'or. Le trésor est gagné et Friday s'affole même devant la somme qu'il représente. Le moment est bien choisi pour elle pour faire sa déclaration...dont Ryle fait peu de cas, comme à son habitude. L'instant qu'elle redoutait lors de cette nuit passée au château de Mercator est arrivé : l'aventure est finie et leur association touche à sa fin... Au dernier moment Ryle lui demande si elle veut continuer avec lui, ce qu'elle accepte. 

Ces deux dernières répliques à priori banales contiennent cette importante subtilité trop souvent passée inaperçue : liés par l'or et l'appât du gain notre duo n'a à la fin plus aucune raison de rester ensemble, si ce n'est par leur envie propre. Kan Naito, le producteur exécutif du jeu, expliquait dans une interview sa volonté de faire avec Landstalker une belle histoire parlant d'amour et de respect.

Dans la version originale ce fait est bien mieux mis en avant par une différence de scénario considérable, à savoir que Ryle et Friday perdent le trésor ! En effet le court tremblement de terre qui suit le combat contre Gola a pour conséquence de le projeter en l'air (la fameuse pluie d'or) et de le faire s'engloutir à tout jamais dans les entrailles du volcan... Ryle le prend plutôt bien, et considère avec beaucoup de philosophie que cela fait partie des aléas de la vie d'un chasseur de trésor. Même Friday relativise la situation car c'est pour elle l'occasion de le consoler avec une danse en forme de cœur, qui représente donc sa déclaration même si la version japonaise est moins explicite la-dessus. Quand elle lui demande si il est heureux Ryle répond qu'il ressent...l'envie de découvrir un nouveau trésor, pour se changer les idées ! Après les récriminations de Friday il lui demande toutefois s'ils y vont ensemble ou non et bien sûr elle répond oui. 
Landstalker s'achève donc sur cette note d'amour et d'amitié plus forts que tous les trésors.

De cette petite différence de scénario est sans doute née la rumeur selon laquelle le jeu possédait en VO une fin "meilleure" (sous entendu graphiquement), mais le changement est principalement textuel : dans toutes les versions du jeu l'arrière plan de la salle du trésor passe simplement au noir pour indiquer sa disparition, même si cela contredit les dialogues. Les versions anglaise et américaine ont cependant la particularité de faire grimper le compteur d'Ors durant la pluie d'or.

A noter que la version allemande est la seule fidèle au texte japonais en mentionnant la perte du trésor contrairement aux autres traductions. Il existe aussi une copie craquée de Landstalker, nommée "Beta", qui semble reprendre en anglais le texte allemand et est donc un peu plus fidèle au texte japonais. On peut la reconnaitre à cause du titre "Treasure of King Nole" à l'écran de démarrage au lieu de "The treasures of King Nole". Cette version modifiée contient hélas un bug pouvant bloquer le joueur à la fin.

La séquence des crédits montre aussi quelques différences selon les régions :

  • La version française reprend la liste de personnages de la version américaine, c'est la raison pour laquelle elle commence par "Nigel the Forest Elf".
  • La version japonaise affiche en alphabet latin "Ryle the Forestelf" et "Friday the Succubus" ("Wood Nymph" dans la VA/VF).
  • Etrangement les versions anglaise et allemande n'ont pas ce "casting" des personnages du jeu.